Agence béarnaise d'électricité

,

[PARTENARIAT] Après le rugby, le foot, et si on encourageait aussi le basket ?

ABE est partenaire de l’AL BILLERE Basket. A cette occasion, le club qui réunit pas moins de 200 licenciés a posé quelques question à Norbert… Une façon de le découvrir encore davantage.

Bonjour Norbert, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Marié depuis 30 ans avec Nathalie, un fils Florian de 23 ans. Je suis originaire de Perpignan, nous sommes arrivés sur Pau en 1997. Nous sommes tout de suite tombés sous le charme de la région. J’ai fait ma carrière professionnelle à Cegelec Perpignan puis Pau comme chargé d’affaires Electricité tertiaire. Je suis un ancien joueur et entraineur de Rugby à 15, passionné de sport en général et collectif en particulier.

La société ABE, pouvez-vous nous en dire quelques mots ?

J’ai créé ABE en 2007, en suivant mon départ volontaire de CEGELC. Nous avons démarré dans une ancienne cabine de peinture avec une porte grillagée à l’air libre. Les plus anciens dans l’entreprise se souviennent de ces débuts atypiques, mon seul regret est de ne pas avoir pris de photos pour le souvenir.  ABE est aujourd’hui une entreprise de 15 salariés qui intervient dans tous les domaines d’activité électrique, courants forts et courants faibles, pour les professionnels et les particuliers. Notre expérience dans le métier (plus de trente ans) fait que nous pouvons intervenir du remplacement d’un tableau électrique dans un logement à la réalisation d’ensemble plus complexes comme dernièrement une unité de dialyse sur le centre hospitalier d’Orthez  pour le groupe NephroCare. J’essaie de gérer ABE comme une équipe de sport, et apparemment les gens se sentent bien, j’ai la chance d’avoir une équipe de collaborateurs fidèle et dévouée à l’entreprise.

Quel est votre lien avec le sport ?

J’y suis tombé dedans quand j’étais petit. J’en ai toujours fait. Beaucoup de Rugby bien entendu. J’ai le cœur CATALAN et suis un supporter de l’USAP avec un affect pour la SECTION qui est mon club d’adoption depuis plus de 20 ans maintenant. J’adore l’esprit que dégage le sport, cet esprit de sacrifice pour le collectif, cet engagement au service des autres. Une équipe, comme une entreprise est un collectif, seul nous ne sommes rien, ou pas grand-chose et ce n’est que si l’ensemble fait les efforts nécessaires que l’équipe peut espérer gagner et avoir des résultats positifs.

Pourquoi avoir accepté d’aider le club de l’AL BILLERE BASKET ? L’objectif pour vous de ce partenariat ?

Je suis partenaire depuis quelques années de la Section Paloise et du Pau FC qui sont des structures professionnelles. Pourquoi l’AL BILLERE BASKET ? Le sport amateur à toujours eu des difficultés pour s’en sortir au niveau budget. Les structures et les équipements coutent cher. Ces difficultés sont encore plus vraies aujourd’hui avec la crise sanitaire que nous subissons depuis plus de deux ans maintenant. Le sport amateur comme l’AL BILLERE BASKET vit grâce à l’implication de nombreux bénévoles qui passent beaucoup de leur temps libre au service des autres pour transmettre leur passion et permettre à des jeunes et moins jeunes de pratiquer une activité physique, apprendre à partager et vivre en collectivité (mieux que derrière un écran d’ordinateur). Il est pour moi un vecteur d’intégration, d’échange et de mixité sociale très important aujourd’hui dans un monde que l’on veut nous faire paraître comme étant exclusivement individualiste. Ce sont toutes ces valeurs qui me sont chères que je retrouve dans le club de l’AL BILLERE BASKET, il m’a semblé tout naturel de pouvoir contribuer à aider à son fonctionnement et à son développement. Il serait dommage que ce lien social et sportif disparaissent par simple manque de financement ou de structure.

Que peut on vous souhaiter ?

La santé pour moi et ceux qui me sont chers avant tout. Sans la santé, nous ne sommes pas grand-chose. Ensuite, de continuer à m’épanouir aussi bien du point de vue professionnel que personnel. Vivre simplement et pouvoir connaître de nombreux moments de bonheur au travers de la famille, du sport et des rencontres humaines.

Comme toujours, Norbert est un homme de réseau, un homme de valeurs qui place l’humain au coeur de ses préoccupations. Ce partenariat en est encore la preuve.

 
Facebook
Pinterest
Twitter
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Table des matières

Articles récents

Besoin d'aide ?

N'hésitez pas à nous contacter

Maxime B

Électricien

« Je suis content de faire ce que je fais même si ce n’est pas facile tous les jours ! » Pour Maxime, l’école ressemblait plus à une corvée. Il est tombé dans l’électricité un peu par hasard et a poursuivi jusqu’au Bac Pro. Finalement, cette profession est en constante évolution, et c’est ce qu’il lui plaît. Pour ce parisien touche à tout, il fallait un métier qui bouge. « j’aime particulièrement les chantiers tertiaires : de la finition aux aspects higt tech, tout est différent et intéressant.” Après 10 ans d’intérim à Toulouse, quand il arrive à Pau, il rejoint le groupe ABE pour une mission qui se transformera en CDI.
Souvent en binôme avec Rémi B, il apprécie aussi travailler en autonomie et aimerait d’ici quelques temps gérer les projets de A à Z. Papa poule de 3 minots, il est au boulot comme à la maison : Maxime n’aime pas les conflits, arrondit les angles ; ce qui lui permet de s’entendre avec tout le monde et d’avancer sereinement. Et Norbert lui rend bien : Il y a une vraie bonne ambiance chez ABE : on nous fait confiance et cela nous donne envie de nous surpasser… »